Omar Mallé Thiam (1903-1995)

0
225

Né en 1903 à Kébé Walo, Omar Thiam communément appelé Baye Malé Thiam a passé son enfance à Keur Tapha, un village proche de la communauté rurale de Wack Ngouna. Il est fils d’Ibrahima Thiam et de Fatou Fam.

Sa rencontre avec Baye a été mystérieuse. En effet, un jour, son père l’avait envoyé chez El Hadj Abdoulaye (père de Baye) pour lui transmettre une lettre et lui donner son « Hadiya » (cadeau). Après avoir lu la lettre, El Hadj Abdoulaye appela Baye pour qu’il réponde à la question qu’avait posé Ibrahim Thiam père de Malé ; ce que fit Baye avec habileté. Cet acte marqua profondément  Malé.

Quelques années passèrent et lorsque Malé Thiam entendit que Cheikh Ibrahim Niass appelait les hommes à un Soufisme pur qui les mènera sans nul doute à la croyance de Dieu, a cru dès les premières heures. C’est ainsi que Mame Malé a rejoint Baye Niass. A son arrivée, il a trouvé Serigne Mbaye Niass à côté de Baye, il a témoigné à Baye toute sa détermination à être initié à la TARBIYA (éducation spirituelle). Après sa déclaration Serigne Mbaye Niass a dit : «quel mystère ! Les choses n’ont pas changé, le passé est le présent. Au temps du prophète Mouhamad (PSL), Omar Ben Khatab était la 40ième  personne à embrasser l’Islam et aujourd’hui Omar Malé Thiam est la 40ième personne à entrer dans la Faydatou Tidjaniya ». Ainsi, Baye le recommanda à Serigne Ousmane Ndiaye qui l’initia à la Tarbiya, et Malé est la 59ième personne à obtenir le Fathou (ouverture spirituelle). (Voir Ikhdatoul Kiram).

Comment Baye Malé a obtenu sa Lidjaza (distinction lui permettant d’initier d’autres personnes)?

Un jour, Mame Malé est venu, accompagné de sa femme auprès de Baye afin que ce dernier initie sa femme à la Faydha. Mais Baye lui répond d’un ton incitateur : « et toi Malé ? Initie-la car tu peux initier tout le monde à la Faydha. Une façon pour Baye de lui montrer qu’il avait toutes les compétences requises pour cela.

Mame Malé était l’un des grands soufis qu’a connu le monde. Il s’est éteint le samedi 9 septembre 1995 à Kaolack à son domicile et inhumé le même jour. Son Mausolée se trouve au Cimetière de Médina Baye.

Oumar Malé Thiam faisait parti  des disciples qui ont le plus marqué l’histoire de la Fayda.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici