Cheikh Mahmoud Abdoulaye Niass (1893-1957)

0
151

Fils de El Hadji Abdoulaye Niass et de Astou Diankha, Mahmoud Abdoulaye Niass a vu le jour en 1893 à Niassène Walo à quelques encablures de Taïba Niassène. Il est l’ainé de 7 ans de Baye Niass.
Ce dernier accordait une grande considération et un grand respect à son grand petit frère, BAYE. Mahmoud a très tôt reconnu et accepté la grande sainteté sous-tendue par une connaissance exceptionnelle du soufisme accordée par Allah le Tout puissant à son jeune frère. Ainsi, il avait accompagné Baye dans son exil de Kaolack à Médina. Baye a lui-même reconnu les grandes qualités d’érudit et d’homme de Dieu de Mahmoud Niass. D’ailleurs, il le comparait à Zoubeïr, fidèle compagnon du Prophète Mouhamad (PSL) à qui le Prophète disait qu’il avait gagné sa place au paradis alors qu’il vivait. Baye luiavait confié l’éducation des membres de sa famille. Il était un grand intellectuel habité d’une générosité sans commune mesure. Il a fondé le village de Fass dans la communauté rurale de Diago alliant ainsi la dévotion de Dieu au travail.
Mahmoud Abdoulaye Niass a laissé des fils éduqués dans la foi, la  sagesse et la droiture. Parmi eux on peut citer: son aîné Abdoulaye M. Niass dit Ass, Ahmet M. Niass dit Dame, Mouhamad M. Niass dit Pape (secrétaire particulier du 1er et de l’actuel khalife de médina Baye), Ibrahima M. Niass dit Baye Touti

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici