Baye Niass: “Chaque gnostique a vécu un moment dans lequel il avait la certitude que le Seigneur lui a accordé ce qu’Il n’a jamais accordé à quelqu’un et qu’Il ne l’accordera plus à personne d’autre.”

0
247

Au commencement de ma marche vers Allah (sayrou), j’ai resté longtemps à me demander comment Cheikh Ahmed Tidjany peut-il être meilleur que moi, jusqu’à ce qu’il soit mon guide religieux?
C’est par la suite que le Seigneur me l’a fait savoir.
En fait, il est l’intermédiaire qui m’a permis d’être dans le stade auquel je suis.
Lorsqu’il fut mon intermédiaire, c’est à cause de cela qu’il m’a devancé jusqu’à ce qu’il devienne mon chef religieux.

Vous savez que le gnostique (arif), parfois Dieu lui incite à se glorifier des stations (makhâma) qu’il vient tout juste d’acquérir.
Pourtant, le gnostique ne dit que la véritè car si tu accédes au Royaume céleste, où tout se réunit là-bas, lorsque le Seigneur se manifeste devant toi en te disant que tout ce que je posséde est à ta disposition.
Tu vas dire que Dieu m’a accordé ce qu’Il n’a jamais accordé à quelqu’un auparavant et Il ne l’accordera plus à personne dans l’avenir.
Le gnostique dit souvent cela.
Celui qui l’entend peut croire que cela est impossible.
Ceux qui ne savent rien sur ce, vont penser que c’est une station (makhâma) spécifiquement dévolue à un guide religieux, alors que chaque gnostique (arif) est passé par là-bas.

Chaque gnostique a vécu un moment dans lequel il avait la certitude que le Seigneur lui a accordé ce qu’Il n’a jamais accordé à quelqu’un et qu’Il ne l’accordera plus à personne d’autre.

Les manifestations (teujeuliate) du Seigneur les gnostiques qui vont les rencontrer, chaque gnostique, la façon dont Dieu s’est manifesté en lui, personne ne l’a rencontré et personne ne la rencontrera dans l’avenir.

Et ceci n’altére en rien à l’unicité de Dieu.

C’est dans ce contexte que le Coran nous dit: « Tu vois les montagnes, tu les crois figées, alors qu’elles passent d’une maniére plus rapide que les nuages». [An-Naml (les fourmis) verset 88].

C’est à partir de là, que le gnostique va comprendre que la personne qui a quitté sa chambre pour venir ici et la personne qui va rentrer à la fin de ce ziar ne sont pas identiques.

Les manifestations d’Allah demeurent toujours dans la continuité.

N’est-ce pas c’est Dieu qui s’est manifesté sur un tel, il y a une manifestation là-bas, Il se manifeste de nouveau sur lui.
La seconde manifestation n’est pas identique à la premiére.

C’est Dieu qui se manifeste sur le pére, Il se manifeste sur le fils, ces manifestations ne sont pas identiques.
C’est pourquoi, le fils, malgré sa trés grande ressemblance avec son père, il faut qu’il y ait une petite différence entre eux.
Même des parents, s’ils ont le même pére et la même mére, il faut qu’il y ait une différence car les manifestations de Dieu ne sont pas les mêmes.

Ainsi, les personnes qui avaient quitté leurs chambres pour venir ici, elles ne sont plus là, ce sont d’autres personnes qui sont là. Et à la fin de ce ziar, ce sont encore d’autres personnes qui vont quitter ici.
Ceci, c’est spécifiquement dans le cadre des manifestations du monde invisible.
Je ne fais point allusion aux agnostiques, ces gens qui ne voient qu’une seule chose.
Ils ne voient que les apparences, ils n’ont pas vu la quintessence de la vérité.

Dans tout ça!
le Tout représente la Partie.
La Partie aussi indique le Tout.
Du début jusqu’à la fin de la création…

Cheikh Ibrahima Niass (extrait ziar 1974).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici