Lettre ouverte,À l’administrateur de la page Facebook du Président Macky SALL, Au rédacteur en chef du journal l’observateur

0
5

À l’administrateur de la page Facebook du Président Macky SALL,
Au rédacteur en chef du journal l’observateur,
Mesdames, Messieurs,
Ce Samedi 04 Juin 2022, nous avons remarqué, respectivement, sur votre page Facebook et
votre Journal une confusion sur le “Titre” de notre vénéré Khalif Cheikh Mouhamadoul Mahi
NIASS. C’est une occasion de lever cette équivoque perpétuelle dans le jargon Sénégalais et
réclamer une reconnaissance officielle de la République après toutes les preuves fournies.
Il faut se rappeler qu’au Sénégal, tous les chefs religieux portent l’héritage de leurs pères et
continuent leurs missions sous différentes formes. C’est ainsi qu’on les identifie comme
appartenant à une certaine famille ou localisés dans certaines zones précises. C’est l’exemple de
la famille TALL au Fouta, la famille MBACKE au Baol, la famille SY au Cayor, la famille
NIASS au Saloum…
Suivant ce contexte, le nom “NIASS” renvoie à une famille connue, identifiée et limitée; le
Khalif des “Niassènes” comme toutes les autres familles religieuses relève d’une fonction
d’aînesse. L’établissement de la Khilâfa est basé exclusivement sur l’âge. Nous l’acceptons sur
ce format !
Cependant, par comparaison et par des faits réels, vous avez donné des statuts et des “Titres”,
aux Khalifs de certaines familles religieuses, qui sont présents sur vos discours, publications et
institutions. Des statuts et titres qui échappent à toutes restrictions familiales. Ce que nous
saluons au passage.
C’est dans cette même logique que nous réclamons modestement le Titre de Khalif Général de
la Faydah Tidjaniyya pour le Cheikh Mouhamadoul Mahi NIASS. Il n’est pas seulement l’aîné
d’une famille mais représente en nous le Détenteur incontesté de la Faydah Tidjaniyya dont le
Maitre Cheikh Ahmad at-Tijâny (R.A) avait prédit à ses compagnons, Cheikh Ibrahima NIASS
(R.A).
Ce qui s’est passé récemment au Darfour confirme encore une fois les dimensions universelles
de la Faydah Tidjaniyya ainsi que le statut honorifique de Cheikh Mouhamadoul Mahi NIASS,
c’est un Titre déjà acquis sur le plan Spirituel et international. La Faydah Tidjaniyya est un
moyen de brassage culturel, d’échanges, de partage, d’Unité des peuples. Une valeur sûre de l’humanité, un modèle de l’Unité Africaine. Elle est au-delà de toutes connotations familiales,
de grâce n’écrivez plus « Khalif des Niassènes ».
Malgré tout, à l’intérieur du pays, et sur les pages officielles de la République, nous constatons
une négligence ou inattention sur ce Titre qui compte pour des millions de personnes dans le
monde. Important de rappeler que son père Cheikh Ibrahima NIASS ne fut l’initiateur d’aucune
nouvelle voie, la « tariqa Niassène » n’existe pas ! Mais se proclama Khalif et Détenteur de la
Faydah Tidjaniyya. Il a dit : “Je suis certes, le Khalif de Tidjâni et ceci est un don provenant de
Ahmad, le descendant d’Ad-nânn.”
Nous réclamons, en tant que disciples, ce Titre dans le seul but de lever un amalgame, une
confusion qui perdure et qui risque de créer des incohérences dans l’histoire générale de la
Tidjaniyya.
Espérant que cet amalgame ne se répétera plus jamais, veuillez recevoir nos considérations
distinguées.
#Dr_Mbaye_DIOUF
Écrivain, Chercheur LEVP/UCAD,
Auteur du Livre Fin des Illusions et Merveilles de la FaydaTijânîyya.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici